Turquie : de nombreux outils pour garder le contact avec les élèves

Alper est professeur d’anglais dans l’Ouest de la Turquie, à Manisa, ses élèves ont entre 11 et 14 ans. Il a accepté de répondre aux questions du SE-Unsa sur la mise en œuvre de la continuité pédagogique depuis la fermeture des établissements dans son pays.

Quelle est la situation des écoles en Turquie ?

Les écoles ont fermé le 13 mars, la communication avec les familles passent par WhatsApp et je prépare et fais passer mes cours sur l’ordinateur. J’utilise les applications Zoom et Teamlink (visioconférence).

Que fait le ministère de l’éducation en Turquie face à cette situation ?

Le ministère a mis en place une application moodle qui s’appelle EBA. Elle permet aux élèves de regarder des vidéos de leçons, de faire des exercices et de communiquer avec les professeurs. Les profs peuvent aussi mettre en ligne des vidéos, des exercices et des contrôles sur cette plate-forme. Le ministère a aussi mis en place 3 chaînes de télévision pour les élèves qui permettent aussi de visionner des leçons. Toutes ces mesures permettent sans doute de s’adapter à tous les élèves, notamment ceux qui viennent de milieux moins favorisés.

Comment travaillent les professeurs entre eux ?

Pour l’instant on n’est pas dans une phase de coopération active entre enseignants mais on communique fréquemment par le biais de WhatsApp.

(Visited 100 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *