Professeur d’EPS en lycée pro, le témoignage de Thierry

1°) Tu es enseignant d’EPS en lycée professionnel, quel regard portes-tu sur ton métier ?

Pour moi c’est toujours le plus beau métier du monde ! Même s’il  est toujours en évolution, la chance de transmettre des savoirs à nos élèves, les voir évoluer, grandir , progresser… est quelque chose de vivifiant pour l’enseignant d’EPS que je suis. Réaliser des projets grâce à l’association sportive également. En revanche, le métier me prend toujours autant de temps. Les conditions d’exercice ne sont pas toujours assez bonnes pour faire du bon travail

 

2°) Est-ce que l’enseignement de l’EPS en lycée professionnel te parait être spécifique par rapport au collège ou au lycée général ?

Tout à fait, car nous accueillons une population d’élèves bien différente des lycées généraux : ils se dirigent vers la vie active et sont là pour apprendre un métier

On aborde les activités de façon différente, on est vraiment dans l’action

 

3°) Peux-tu citer des faits marquants dans ta carrière ?

Oui, la grève des élèves de l’établissement pour défendre la pratique de l’Association sportive m’a particulièrement marquée. De 8 h du matin à 18 heures le soir , les élèves ont fermé l’établissement et sont passés dans les médias. Leur action a permis de rétablir l’AS, pratiquée par les 2/3 des élèves.

Je pense aussi à la participation de 24 élèves de l’établissement au semi marathon de Barcelone : un exploit pour tous ces élèves qui au départ n’aimaient absolument pas courir !

 

4°) Quelles sont tes attentes en tant que professeur d’EPS en lycée professionnel ?

Que l’on ait le même statut que nos autres collègues ! Pour l’instant nous effectuons 17h + 3h ( 3heures de forfait AS qui sur le terrain vont bien au delà de cette quotité horaire ) contre 18 h tout compris, c’est injuste.

 Thierry

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *