Je suis devenue directrice d’un syndicat intercommunal

Depuis combien de temps étiez-vous PE ?

Je suis devenue institutrice en 1988 puis j’ai intégré le corps des PE en 1998.

Quel type de poste aviez-vous occupé ?

J’ai principalement occupé des postes d’adjointe maternelle, mais aussi 5 ans en élémentaire.

J’ai commencé à mi-temps pour mes enfants et pour finir, avant de quitter la Haute Garonne par mutation, j’ai été directrice pendant un an d’une école maternelle 5 classes.

Quelles dispositions règlementaires avez-vous utilisé pour votre projet de mobilité professionnelle ?

J’ai été en disponibilité durant 1 an et demi et depuis 8 mois je suis en détachement pour 10 mois encore.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans votre projet ?

J’ai beaucoup cherché par moi-même en tapant à différentes portes (Education Nationale -IA, rectorat, université-) mais aussi des privés (organismes pour bilan de compétences-que je n’ai pas fait…-), professionnels correspondant aux études que j’avais faites…)

Quelles aides avez-vous trouvées dans la réalisation de ce projet ?

Le conseiller de la cellule mobilité carrière à Toulouse m’a beaucoup aidée à me projeter dans un autre secteur d’activités… en me permettant d’évaluer mes compétences professionnelles pour les transférer hors Education Nationale, il m’a donné confiance et permis d’oser me présenter à un entretien d’embauche en tant qu’instit…

Toutes les personnes rencontrées m’ont comprises, encouragées…

Pourtant au début, j’avais un peu de mal à avouer que je voulais changer de travail… et puis, les langues se sont déliées… je n’étais pas la seule…

Êtes-vous satisfaite d’avoir réalisé ce projet ?

Oui… c’est dans mon tempérament… aller au bout de mes choix, de mes envies pour savoir, pour ne pas subir…

Voilà je sais… mais à présent je me pose encore des questions… le travail que je fais est difficile car il n’y pas assez de personnels c’est donc chronophage. Le fait de connaître le fonctionnement des écoles m’a beaucoup aidée.

C’est vraiment une chance d’avoir le choix… peut être que je reviendrai en arrière mais en sachant maintenant comment c’est ailleurs…

Aline, directrice d’un syndicat intercommunal scolaire à la Llagonne (66)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *