Des gestes professionnels à affiner

Accompagner les élèves en primaire, c’est d’abord dans la classe pendant les activités d’apprentissage. Cela suppose des organisations pédagogiques adaptées et une formation à des gestes professionnels spécifiques (observation, écoute active, entretien d’explicitation…) qui pour le moment manque cruellement.

Outre les temps de classe et l’indispensable accompagnement effectué par les personnels RASED ( ceux qui restent !) un nouvel espace peut être investi dans ce but : celui des APC. En effet il est possible de prendre des groupes restreints d’élèves, pas forcément en difficulté, pour organiser des accompagnements adaptés à leurs besoins. Quels besoins ? Il y en a beaucoup auxquels il est plus facile de répondre avec un petit effectif : s’exprimer à l’oral, coopérer, s’organiser dans son travail, préparer un exposé, mener à bien un projet…
Ce sont des occasions à saisir pour observer finement nos élèves au travail, se retenir de parler et de trop intervenir pour les regarder faire et échanger entre eux.

Accompagner, c’est d’abord essayer de comprendre comment ils fonctionnent, débusquer leurs points forts et leurs points faibles, chercher avec leur aide comment ils pourraient progresser sur tel ou tel point, construire des réponses à tester, réajuster, tâtonner avec eux en quelque sorte…

Les APC devraient pouvoir être notre “laboratoire” de l’accompagnement, un moment privilégié pour mieux connaître nos élèves et tester des façons d’accompagner, à réinvestir dans le temps de classe.

Crédit photo : flickingerbrad via photopin cc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *